Conseils pour parents et futurs parents
Les signes précurseurs de l’accouchement : quand se rendre à l’hôpital ?
Les signes précurseurs de l’accouchement : quand se rendre à l’hôpital ?

Les signes précurseurs de l’accouchement : quand se rendre à l’hôpital ?

Rate this post

La naissance d’un enfant est un moment très attendu et très émouvant pour les futurs parents. Cependant, la plupart des femmes enceintes se posent souvent la question de savoir quand se rendre à l’hôpital pour accoucher. En effet, les signes de l’accouchement peuvent être très variés suivant la femme et elle se doit de les connaître pour se préparer à temps. Dans cet article, nous allons voir les signes précurseurs de l’accouchement et identifier quand il est temps de se rendre à l’hôpital ou à la maternité.

Les signes précurseurs de l’accouchement

L’accouchement est un événement qui peut survenir à tout moment à partir de la 37e semaine de grossesse. Les signes précurseurs de l’accouchement peuvent être très variés, mais les plus courants sont :

  • Les contractions ;
  • La perte du bouchon muqueux ;
  • La rupture de la poche des eaux.

Les contractions sont sans aucun doute le premier signe que la phase active du travail a commencé. Ces contractions sont généralement régulières et douloureuses, et elles peuvent être ressenties dans le ventre, le bas du dos ou les cuisses. Les contractions régulières sont un signe que le col de l’utérus se dilate, ce qui est nécessaire pour que le bébé puisse sortir. Les contractions irrégulières peuvent être ressenties dès le début de la grossesse et ne sont donc pas un signe imminent d’accouchement.

La perte du bouchon muqueux est un autre signe précurseur de l’accouchement. Il s’agit d’une substance épaisse et collante qui se trouve dans le col de l’utérus et qui le protège des infections. Lorsque le col commence à se dilater, le bouchon muqueux peut être expulsé. La perte du bouchon muqueux peut se produire quelques jours avant l’accouchement ou même pendant le travail.

Lire aussi :  Tout savoir sur le déroulement de l'amniocentèse

L’éclatement de la poche des eaux est également un signe précurseur de l’accouchement. La poche des eaux est un sac rempli de liquide amniotique qui entoure le bébé dans l’utérus. Lorsque la poche des eaux se rompt, le liquide amniotique peut s’écouler. Dans certains cas, l’éclatement de la poche des eaux peut être accompagné de contractions, mais dans d’autres cas, il peut se passer quelques heures avant que le travail ne commence.

 Femme se détend

Le moment où il faut se rendre à l’hôpital

Maintenant que nous avons vu les signes précurseurs de l’accouchement, la question est de savoir quand se rendre à l’hôpital. En général, il est recommandé de se rendre à l’hôpital lorsque les contractions sont régulières et douloureuses et se produisent toutes les cinq minutes pendant au moins une heure. Si les contractions sont irrégulières, il est préférable d’attendre qu’elles deviennent plus régulières avant d’aller à l’hôpital.

Vous devez aussi aller à l’hôpital si la rupture de la poche des eaux survient. La plupart des hôpitaux recommandent d’appeler immédiatement le médecin ou la sage-femme si la poche des eaux se rompt et que le liquide amniotique est teinté de sang. Cela peut être un signe de complications, de ce fait, un examen immédiat est nécessaire.

En cas de perte du bouchon muqueux, il est généralement recommandé de surveiller les contractions et de contacter le médecin ou la sage-femme si elles deviennent régulières et douloureuses. Cela peut indiquer que le travail a commencé.

L’importance de la préparation à l’accouchement

Une femme enceinte doit se préparer à l’accouchement plusieurs semaines avant la date prévue d’accouchement. La préparation à l’accouchement peut aider les femmes à se sentir plus en confiance et à mieux gérer et identifier les symptômes de l’accouchement et même pendant le travail. Les cours de préparation à l’accouchement peuvent être proposés par les hôpitaux, la maternité ou les cliniques prénatales. Elle peut inclure des informations sur les différentes techniques de respiration et de relaxation pour aider la future maman à gérer la douleur durant le travail.

Lire aussi :  Les différents types d'accouchement : quelles sont les options ?

Durant la grossesse, la maman devra suivre obligatoirement une alimentation saine et équilibrée et faire de l’exercice régulièrement pour maintenir une bonne santé physique et mentale. Les femmes enceintes doivent éviter de fumer, de boire de l’alcool et de consommer des drogues pendant la grossesse, car cela peut affecter la santé du bébé.

Les signes précurseurs de l’accouchement peuvent être très variés, mais les contractions, la perte du bouchon muqueux et la rupture de la poche des eaux sont les plus courantes. Lorsque les contractions sont régulières et pénibles et se produisent toutes les cinq minutes pendant au moins une heure, sachez qu’il est l’heure de se rendre à l’hôpital.

La préparation à l’accouchement peut aider les femmes à se sentir plus en confiance et à mieux gérer les symptômes lors du travail à l’accouchement.

En suivant une alimentation saine et équilibrée, en faisant de l’exercice régulièrement et en évitant les substances nocives pendant la grossesse, les femmes peuvent aider à assurer la santé et le bien-être de leur bébé et de leur propre santé. Suivez les conseils de votre médecin ou de votre sage-femme et contactez immédiatement votre fournisseur de soins de santé en cas de doute ou de préoccupation durant la grossesse, en cas de travail prématuré ou naissance tardive du bébé.